Image from the serie
The Blue Escape II, 2015
Serie of 9 photographs.
Lambda print, 37,5 x 25 cm.


Text by Jean Paul Gavart Perret
NiepceBook #3























Marie Mons always takes her artistic approach further, ignoring her own fears by facing them, shaping the characters that we meet in her photos/performances. Beauty is at the heart of her work, but in an offbeat way, avoiding typical stereotypes. Through persistent figures, the artist offers something that is at odds, capable of producing a dizzying effect in an infinite game of quirky visual inducers, causing viewers to feel off-kilter. Everything becomes a series of traps from which a swarm of internal images emerges. These images often cut short the realistic illusion of a naked subject within a minimalist atmosphere. They can, if required, cultivate a particular malaise or even a certain malaise, for a key reason: they are not mirages.

Creating a link between the intimate and the different, she strives for a silhouette which is sometimes ultra-feminine and sometimes androgynous without leaving anything to chance. As she says: “ Introspection allows me to work with this duality ’’. Between fall and ascent, an angel or a devil are characters that Marie Mons interprets with full sincerity. Through her ability to disturb and her honesty, her will to defend the right to differ and to be a free woman, the artist fashions identities by virtue of visionary shots.

Here the simplest image is never a simple “image ”. “ Depersonalisation ” enables appropriations that are full of energy and display restraint. Hence the impulse of a refusal emerges which is the premise from which the work takes place and casts abyssal doubt. To refute that impulse we would like to become acquainted with the characters embodied by the creator but she refuses to reveal them. That would indeed alter the meaning of a work in which ambiguity and ambivalence take their dynamic dimension and power with both discretion and modesty.

 
 







































Marie Mons pousse toujours plus loin sa démarche artistique, dépasse ses propres peurs en les affrontant, en continuant à façonner le personnage que l’on rencontre dans ses photographies-performances. La beauté en est le centre, mais de manière décalée : à savoir sans répondre aux stéréotypes [...]. À travers des figures rémanentes, l’artiste pousse vers une rupture capable de créer des vertiges dans un jeu infini d’inducteurs visuels décalés. ils mettent le spectateur en équilibre instable. Tout devient chausse-trappes. En surgit en fourmillement d’images intérieures. Elles viennent sabrer l’illusion réaliste dans des mises en scène souvent nues, sobres, minimalistes. Elles peuvent au besoin cultiver un certain malaise voire un malaise certain. Pour une raison majeure : ce ne sont pas des mirages.

Créant un lien avec l’intime et la différence, elle œuvre sur une silhouette parfois androgyne parfois ultra-féminine sans rien abandonner au hasard. Comme elle l’écrit, “ il s’agit de travailler cette dualité en allant puiser au fond de soi ’’. Le tout entre chute et remontée, un ange ou un démon comme tous les personnages que Marie Mons interprète en toute sincérité. Par sa capacité à déranger et son honnêteté, par sa volonté de défendre le droit à la différence et celui d’être une femme libre, l’artiste creuse les identités selon des prises visionnaires.

Ici la plus simple image n’est jamais une “ image ’’ simple. Les “ dépersonnalisations ’’ permettent des réappropriations selon une grande énergie et une tension en retenue. Émerge alors l’impulsion d’un refus qui est la prémisse à partir de laquelle l’œuvre se déroule et laisse dans un doute abyssal. Pour éloigner on voudrait sans doute faire la connaissance des êtres “ joués ’’ par le créatrice. Mais elle refuse tout partage complice. Cela reviendrait en effet à dénaturer le sens même d’un travail où l’ambiguïté et l’ambivalence prennent une dimension dynamique d’une rare puissance au sein même de la discrétion et la pudeur.








Other works

︎



© Marie Mons, 2018 | All rights reserved, images and texts.